Annuaire || Actualités || Arnaques téléphoniques ou abus || Arnaque du faux postier grâce à l’annuaire
Actualités annuaire inversé

Arnaque du faux postier grâce à l’annuaire

|    Partager

En matière d’inventivité, les escrocs ne manquent pas de ressources. On connaissait les arnaques par SMS et numéros surtaxés, les fausses annonces sur Le Bon Coin, mais il semblerait que l’usurpation d’identité soit aussi en vogue. Il y a quelques temps, c’était le village de Yvonand, en Suisse, qui faisait les frais d’une certaine Madame Pradel. Elle prétendait être mandatée par la commune pour vendre de la publicité aux entreprises. Aujourd’hui, en France, c’est un septuagénaire qui se fait passer pour un postier afin de soutirer de l’argent à ses victimes. Autant d’histoires qui font appel à notre vigilance. Dans tous les cas, on vous informe ici pour limiter la casse côté portefeuille.

L’histoire du faux postier qui cherchait ses victimes dans l’annuaire

Qui se méfierait d’un postier ? C’est bien parce qu’il incarne un personnage sympathique et inspirant la confiance que ce papy de 74 ans s’est emparé de son costume pour escroquer plus de 20 personnes dans le Sud de la France. Le mode opératoire était toujours le même : l’escroc repérait dans l’annuaire des femmes dont le prénom, d’une autre époque, attestait de leur âge avancé. Le septuagénaire leur passait ensuite un coup de téléphone. Sous prétexte d’une lettre ou d’un colis endommagés à La Poste, il réussissait à obtenir le nom de la banque de ses victimes.

Dans une deuxième phase, l’homme arrivait, grimé en postier, chez ses proies. Il déclarait alors être mandaté par leur banque car leur carte bancaire était périmée. Ne se doutant de rien, les victimes plaçaient leur carte et leur code secret dans une enveloppe préparée par l’usurpateur. Finalement, dans un tour de passe-passe, ce dernier remplaçait cette enveloppe par une autre similaire contenant une fausse carte. Le temps que sa proie s’en rende compte, l'arnaqueur avait déjà vidé ses comptes bancaires. Au total, il aurait extorqué plus de 14.000 euros, mais selon la police, les victimes pourraient être nettement plus nombreuses.

Quand La Poste devient un prétexte pour arnaquer

La Poste sert souvent de bon prétexte aux arnaques. En effet, la dernière à la mode est celle du faux colis. Par le biais d’un appel, d’un e-mail ou d’un SMS, on vous informe qu’un paquet est en attente de livraison dans un point relais. On vous propose alors de téléphoner à un numéro pour prendre contact avec le service de livraison. Évidemment, ce numéro est surtaxé et le colis n’existe pas. La seule chose que vous gagnez : une facture de téléphone très salée ! Si cela a déjà été votre cas, n’hésitez pas nous en faire part sur notre forum afin que les autres Internautes ne se fassent pas avoir !

Lisez aussi :

La Poste Mobile lance le mini-forfait à 0 euro!

Fraudes bancaires : le coup de la Visa

Quand le Bon Coin a l’air (Pay)pal!

Mis à jour le | Publié le

Réagir à cet article




domi68 Posté le
Autre chose : Je reçois de temps en temps un appel, je décroche et je n'entends rien, je dis allo, allo, et tout d'un coup j'entends Goodbye et ça raccroche. J'aimerais bien savoir de quoi il s'agit. Est-ce pour vérifier notre présence au domicile, pour un éventuel cambriolage ? Je reçois souvent des mails me disant que j'ai gagné un téléphone portable, mais il faut payer 1 euro pour les frais d'envoi et donc donner mon n° de carte Visa. Je suppose que là aussi, il s'agit d'une arnaque. Bonnes fêtes
Bienvenue sur annuaire-inverse-france.com,
Ce site web utilise des cookies. Les cookies nous permettent de personnaliser et le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leur services.
En savoir plus