Logo-rubrique-pourquoi

Pourquoi Apple s’appelle Apple?

Nous sommes en 1976, Steve Jobs est alors âgé 21 ans. Avec son ami Steve Wozniak, le jeune hippie bricole dans le garage de ses parents adoptifs. Dotés d’un véritable talent pour l’informatique, les deux acolytes mettent au point l’un des tous premiers micro-ordinateur individuels. Le succès est immédiat et les deux amis fondent leur propre entreprise qui portera le nom d’Apple. Pourtant, personne ne sait réellement d’où vient ce nom. L’Annuaire Inversé vous donne donc toutes les versions sur l’origine d’un nom qui vaut aujourd’hui des milliards.

Raison numéro 1 : à cause des pommiers de Cupertino

Selon Eric Benhamou, l’ancien patron de l’entreprise Palm qui se trouvait aux Etats-Unis dans la Silicon Valley à l’époque de la création d’Apple, Steve Jobs aurait choisi ce nom à cause des pommiers de Cupertino. En effet, à l’époque, directement à la sortie de l’autoroute 280 et juste à côté du siège social d’Apple, il existait un grand verger avec des abricotiers et des pommiers. Inspiré par ce paysage, Steve Jobs aurait donc décidé de donner le nom d’un fruit à son entreprise.

Raison numéro 2 : la pomme était le fruit préféré de Steve Jobs

Une autre version raconte que durant sa période hippie, Steve Jobs travaillait dans une ferme tenue par des amis qui cultivaient notamment des pommes. Au retour d’un de ses séjours, l’entrepreneur proposa à Steve Wozniak d’appeler leur société Apple. Cette version est également étayée dans la biographie du chef d’entreprise. Elle mentionne également le fait que la pomme était le fruit préféré de Steve Jobs.

Bonus : pourquoi ce nom a-t-il déclenché une guerre ?

Vous l’ignorez peut-être, mais en choisissant le nom d’Apple pour son entreprise, Steve Jobs a déclenché les foudres de la maison de disque des Beatles dont le nom n’était autre qu'Apple Corps ! A l’époque, cette dernière demande à Jobs de changer son nom, l’entrepreneur campe sur sa position. Il faudra attendre 1981, soit cinq ans après la création d’Apple, pour que les deux entreprises trouvent un accord : Apple s’engage à ne lancer aucun produit autour de la musique et doit verser 80 000 dollars aux Beatles. 

En 2000, avec le lancement d’iTunes, la hache de guerre est déterrée. Au terme d’un procès fleuve de 6 ans, Apple finit par obtenir gain de cause puisque le juge considère que l’entreprise ne fait pas de tord à la maison de disque. Ironie de l’histoire : la marque à la pomme croquée est sans doute désormais aussi célèbre que les Beatles !

 

SUR LE MÊME SUJET : 

Pourquoi l'iPhone a révolutionné le monde de la téléphonie ?

Pourquoi le logo d'Apple est une pomme croquée ?

Faut-il craquer pour l'iPhone 6 ?

Publié le

Posez votre question