L'annuaire inversé des coiffeurs

34.986 coiffeurs en France dans l'annuaire

Annuaire inversé : coiffeurs

Annuaire inversé : Coiffeurs

Le coiffeur est artisan dans le secteur du bien-être. Il est spécialiste du cheveu : coupes, colorations, permanentes sont le cœur de l’activité d’un salon de coiffure.

© Annuaire Inversé France
© Albert Giordan

À part les bourreaux à l’époque de la guillotine, qui s’est toujours occupé avec entrain de votre tête ? Les coiffeurs ! En salon ou à domicile, les coiffeurs, véritables artisans, sculptent vos cheveux à partir de leurs outils.

Plus de 74.500 établissements de coiffure recensés d’après les chiffres de la Fédération Nationale de la Coiffure ou  FNC. Alors forcément il y a bien un coiffeur près de chez vous, ou là où vous vous trouvez actuellement. Oui, mais où exactement ? Un rapide coup d’œil sur l’annuaire des métiers et, le cheveu frétillant, vous découvrez le salon de coiffure le plus proche et ses coordonnées pour ne pas vous déplacer pour rien. Pour le reste, le rituel est sensiblement le même partout. Le coiffeur vous demande le style que vous souhaitez donner à vos cheveux. Il propose ensuite de passer au lavage des cheveux avant de commencer la coupe à proprement parler. Si le coiffeur est souvent un professionnel du cheveu, il est rarement magicien. Une calvitie bien entamée ne peut disparaître sous un amas de mèches agglutinées. Une raison pour passer à la tondeuse ? Pas forcément. Parfois, il suffit d’orchestrer habillement les cheveux restants sur le crâne et de polir ce dernier aux endroits définitivement condamnés par l’absence sous cutanée manifeste de kératine.

Du coiffeur/barbier jadis qui officiait à la fois comme coiffeur et comme spécialiste de la barbe, le coiffeur s’est converti peu à peu, fidèle à l’évolution de la société, en coiffeur/vendeur. À peine la coiffure en place que le client se voit proposer plus ou moins subtilement de nombreux produits de soins pour les cheveux ou de la wax. Qu’ils soient indépendants ou qu’ils appartiennent à une grande chaîne, les coiffeurs sont des artisans et parfois aussi de vrais artistes.

Salons de coiffure : toute une frange de la population concernée

Aller chez le coiffeur, c’est souvent s’octroyer un petit moment de calme et de plaisir surtout dans les grandes zones urbaines. Une sorte de massage, certes du cuir chevelu, mais qui en plus du plaisir même de redessiner son visage apporte un moment de repos entre les mains d’un professionnel. Peigne, ciseau de coiffure, bigoudi, fer à friser et fer lissant, sèche-cheveux, séchoir casque, tondeuse, pince… autant d’outils pour répondre à toutes les techniques de la profession : brushing, permanente, défrisant, brûlage, coloration, mise en plis, balayage… Sans mentionner les multiples coupes de cheveux et artifices qui façonnent une personnalité sur les visages (banane, chignon…). Certaines personnes sont fidèles à leur coiffeur du coin, d’autres préfèrent les chaînes de renom à l’image de Jean-Louis David, Jacques Dessanges ou Franck Provost, souvent regroupées dans des organisations patronales telles que le Conseil National des Entreprises de Coiffure, ou CNEC.

Quand le coiffeur est de mèche

Parfois, on n’a pas toujours une idée précise de ce que l’on aimerait. On voudrait changer de tête mais comment ? Les magazines exposent les modèles mais cela fait longtemps que nous n’ignorons plus que nos ressemblances avec Brad Pitt ou Angélina Joly ne sont que lointaines. C’est là que nous nous tournons vers le coiffeur visagiste dont le métier consiste justement à proposer des solutions eu égard aux courbes du visage et de la morphologie de chacun. Tout est question de confiance. Mais au fond, le cheveu repoussera bien un jour…