Annuaire inversé des pays d'AMéRIQUE :

Annuaire inversé des continents :

Articles susceptibles de vous intéresser :

Suivez-nous sur Google+

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Tweeter

Canada : Les annuaires inversés

Partager

Si vous avez reçu un appel commençant par 001, il provient soit des Etats-Unis, soit du Canada. Consultez notre rubrique d’annuaires inversés du monde entier pour tout savoir sur la provenance de vos appels.

Comment identifier un numéro canadien ?

Les sites canadiens d’annuaire inversé sont globalement tenus par un grand groupe mais quelques sites plus modestes méritent aussi d’être vus du fait de leurs différences. Comme on le sait, les langues officielles au Canada sont l’anglais et le français. Sur les 34 millions de Canadiens, 9 millions parlent le français et plus de 26 millions parlent l’anglais. Il est donc commun de trouver deux versions linguistiques d’un même document officiel. Bien sûr, d’autres langues sont reconnues dans le pays, comme les langues inuits dont certaines sont des dialectes. Cependant, seulement quelques milliers de personnes parlent ces langues. Dans ce cas, il est plus complexe de les prendre en compte lorsqu’il s’agit de communiquer des informations au sein du pays.

Suivez ce tutoriel vidéo pour identifier un numéro de téléphone canadien.

L’ANNUAIRE INVERSE LES VERSIONS ANGLAISES VERSUS FRANCAISES

La question des langues se pose donc aussi pour les sites Internet canadiens. Ceux-ci déploient les moyens en leur possession afin d’atteindre le public le plus large possible en proposant des versions anglaise et française. On peut notamment penser aux sites consacrés aux annuaires inversés qui mettent presque systématiquement ces deux langues pour utiliser leurs outils.

Dans le domaine des annuaires en ligne canadiens, c’est le géant Yellow Média Inc basé à Vancouver qui possède une très grosse part de ce marché. Il rassemble énormément d’internautes grâce à ses quatre entreprises dont les sites d’annuaires sont les suivants : canpages.ca, PagesJaunes.ca, Canada411.ca et 411.ca. Ces quatre plateformes recevraient plus de 7 millions de visiteurs uniques chaque mois. Il faut dire que leurs offres sont très complètes puisque celles-ci proposent gratuitement des annuaires inversé, classique, pour les professionnels et mes particuliers et en plus d’autres services s’appuyant sur les réseaux sociaux comme Facebook.

LE LEADER DES ANNUAIRES INVERSES CANADIENS EMPLOIE PRES DE 700 SALARIES

1. Canpages.ca est en anglais et/ou en français. Il nécessite environ 700 employés et reçoit 3.5 millions de visiteurs uniques chaque mois. Derrière ce site, il s’agit d’une entreprise possédant 69 annuaires et plus de 55.000 clients. Sur sa page d’accueil, les quatre principaux services sont intégrés dans une barre grise horizontale partant de la gauche. De ce fait, le site n’accorde que très légèrement la priorité aux “recherches d’entreprises et de personnes”. Puis viennent les “recherche inversée” et “circulation & itinéraire”.

Concernant l’annuaire inversé, l’utilisateur entre le numéro puis les coordonnées du propriétaire de ce numéro s’affichent gratuitement. Ces coordonnées sont les suivantes : nom et prénom de la personne, son adresse complète. Une géolocalisation réalisée par le moteur de recherches Bing Maps est également disponible gratuitement. Mais trois services gratuits existent en complément. Le premier est l’envoi d’un sms sur le téléphone portable de l’utilisateur où il pourra retrouver toutes les informations obtenues sur le numéro recherché. Le deuxième permet à l’utilisateur d’envoyer rapidement à quelqu’un les informations trouvées sur le site. Cette option est simple d’utilisation puisque une petite fenêtre s’ouvre directement et il suffit d’y remplir les champs que l’on retrouve lorsque l’on envoie un courriel depuis sa propre messagerie électronique. Enfin, le troisième service proposé à l’internaute permet de sauvegarder les informations du propriétaire du numéro dans ses contacts sur Outlook et Outlook Express.

LE NUMERO INCONNU SE TROUVE LOCALISE SUR UNE CARTE

2. Canada411.ca possède les versions anglaise et française. En mode annuaire inversé, une fois le possesseur du numéro trouvé, le site donne gratuitement son nom et ses coordonnées. Il est possible de partager gratuitement ces informations via les réseaux sociaux, messageries et mobiles. Celles-ci peuvent également être téléchargées sur un ordinateur en différents formats (pdf, Word doc) et l’utilisateur peut les enregistrer dans ses contacts directement sur le site.

Comme de nombreux sites, Canada411 propose un itinéraire grâce à la géolocalisation de Bing Maps. Ce service concerne aussi bien les particuliers que les entreprises. Il est intéressant de noter que la notion “d’annuaire inversé” est ici plus large étant donné que l’utilisateur peut effectuer une recherche soit par proximité, indicatif téléphonique régional, adresse, code postal. Le site propose des services d’annuaires “non-inversés” qui permettent de réaliser des recherches complémentaires. Par exemple, Facebook est en train de devenir un support incontournable pour retrouver une personne avec le nom. Et le site possède un répertoire des noms populaires au Canada, ce qui semble inédit dans ce domaine. Enfin, Canada411 met en avant sa fiabilité puisque chaque mois, il met à jour les coordonnées des personnes.

Canada

LES PAGES JAUNES CANADIENNES S’APPUIENT SUR LA SOLUTION DE CANADA411

3. Pagesjaunes.ca est en français et anglais. Sa page d’accueil présente de manière simple des annuaires. Il faut seulement cliquer sur “entreprise”, “carte” ou “particulier” pour effectuer directement sa recherche. Une fois que l’internaute a validé le numéro ou le nom dans le champ de recherche, il est automatiquement redirigé sur le site canada411.ca dont on a indiqué le fonctionnement général dans le précédent paragraphe.

Canada

411.CA RECOIT 1 MILLIONS DE VISITES MENSUELLES

4. Le site 411.ca a été acquis en février 2010 par le fameux groupe Yellow Média Inc. Il affiche un nombre de 12 millions de visiteurs en 2010, ce qui fait bien de lui un poids lourd dans les annuaires. En revanche, il ne s’appuie pas principalement sur l’outil de l’annuaire inversé. Pour attirer un large public, il propose également les annuaires classiques des particuliers et entreprises. Mais sa popularité provient surtout de ses classements de type réseaux sociaux. On trouve en page d’accueil les classements des “top 5” les plus populaires : 5 premiers restaurants, 5 premiers traiteurs et les 5 premiers utilisateurs du site. Ces différents classements sont nourris par des commentaires, des communautés, des notes et des concours. Pour cela, il faut créer gratuitement son propre compte. Cette implication de la part de l’utilisateur permet donc de le familiariser avec les annuaires qui sont toujours disponibles et visibles sur la page d’accueil marquée d’un fond vert.

D’autres sites généralistes proposent également ce système d’annuaire classique et inversé. Par exemple, myTELUS permet de le faire. Néanmoins, il sous-traite les informations par le site pagesjaunes.ca.

Bien entendu, il existe des sites uniquement dédiés à l’annuaire inversé. Ils proposent des services plus spécialisés qui se rapprochent de ceux de certains sites américains. Malheureusement, plusieurs d’entre eux ont fermé boutique mais en voici quelques-uns encore en ligne. 

Canada

L’ANNUAIRE INVERSE VERSION AMERICANO-CANADIENNE ETABLIT DES RAPPORTS TRES POINTUS

1. Phonenumberlookupcanada.com est un site uniquement en anglais et couvre à la fois les États-Unis et le Canada. Il se présente comme un outil idéal pour des recherches dans l’annuaire inversé. Sa page d’accueil fait valoir ses principaux avantages qui sont indissociables d’une recherche complète et confidentielle. Cet outil permet même de se protéger de tout numéro nuisible. Par exemple, un témoignage anonyme : grâce à cet annuaire inversé, une personne a pu retrouver le nom du possesseur du numéro qui la harcelait et l’a signalé à la police de sorte qu’elle ne soit plus embêtée. Ce système ressemble à celui que l’on connaît en France avec le forum de l’Annuaire Inverse France.

Canada

Quand l’utilisateur fait une recherche par un numéro de téléphone, les informations gratuites qu’il obtient portent sur : la ville du possesseur du numéro, le type de ligne et la date d’ouverture de cette ligne.

Sinon, il existe deux services payants où l’internaute obtiendra beaucoup plus d’informations. Néanmoins, il n’est pas certain que ces informations complémentaires soient toujours applicables aux numéros canadiens du fait d’une législation différente de celle des États-Unis. D’ailleurs, quand on navigue sur ce site, il est précisé qu’il n’existe aucune garantie d’obtenir l’intégralité des informations. En plus, ces dernières ne sont pas forcément pertinentes.

Quoi qu’il en soit, le site propose les deux services cités ci-dessous :

  • Le premier s’intitule “accès avancé” et propose une année de consultations illimitées sur le site d’annuaire inversé. Ces informations fournies sont les suivantes : nom, adresse possible, type de ligne, opérateur téléphonique, fuseau horaire, indicatif téléphonique, zone du métro. Pour cela, il faut payer l’accès au rapport complet (39.95$ soit 29.93€) et un accès illimité pendant un an (4.95€ soit 3.7€) : vérification des antécédents du propriétaire du numéro, recherches criminelles, recherches de mandats et arrêts de justice, recherches sur ses vies personnelle et professionnelle, vérification de voisinage, recherches sur les membres de sa famille, recherche inversée de son adresse IP et plus encore (il faut lire les termes d’utilisations pour découvrir la totalité des services possibles). Ce qui fait un montant total de 44.90 $ soit 33.64 €. Ici, il s’agit d’une véritable enquête menée par l’annuaire inversé, et les informations délivrées sont tellement « sensibles » qu’il est fort peu probables qu’elles respectent la législation française et plus précisément les recommandations de la CNIL.
  • Le second est l’“accès de base” à un rapport moins complet avec une année d’accès illimité comme dans le premier cas. Il faut noter que les deux offres sont illustrées par le même exemple de rapport alors il semble que l’utilisateur ne puisse pas connaître les différences entre les deux types de rapports tant qu’il n’y a pas souscrit. Cette offre coûte 14.95 $ soit 11.20€ pour le rapport + 4.95 $ soit 3.7 € pour l’accès illimité pendant un an. Il faut finalement débourser 19.90 $ (14.91 €).

Il est important de préciser que l’accès illimité de 4.95 $ est une option. Une case se rapportant à cette dernière est automatiquement cochée quand l’internaute achète un rapport. Par conséquent, s’il n’est pas assez attentif, il peut souscrire involontairement à cette offre.

2. Phonebust.com. Comme le site précédent, celui-ci propose en version anglaise de trouver n’importe qui aussi bien aux États-Unis qu’au Canada. Ce site a la particularité de ne pas s’inscrire dans la concurrence classique des sites d’annuaires inversés. Chez Phonebust, c’est la recherche personnalisée et la qualité de l’information qui sont essentielles car le travail est effectué par des investigateurs, comme il est indiqué sur le site. Dans le cas où aucune information n’est trouvée, le client sera bien évidemment remboursé.

Canada

A PARTIR D’UN SIMPLE NUMERO DE TELEPHONE INCONNU, LE SITE REALISE UNE ENQUETE PERSONNELLE SUR SON ABONNE

Lorsque l’on sélectionne l’une de ses offres, les services proposés semblent effectivement très sérieux puisque l’utilisateur devra attendre entre 1 et 3 jours avant d’obtenir l’information désirée, ce qui peut sembler correspondre à des délais de recherches approfondies. Mais généralement, les résultats sont obtenus le jour même. Dans la commande d’informations sur un numéro, le client peut rédiger des instructions spécifiques dans un formulaire.

Les services proposés ne contiennent aucun abonnement. Ils varient entre 45 $ (33.72 €) et 75 $ (48.70 €). Voici la liste des sept investigations téléphoniques possibles :

  • nom et adresse à partir d’un numéro de téléphone fourni par le client dans l’annuaire inverse
  • nom, adresse et date d’activation de la ligne à partir d’un numéro de téléphone
  • nom et adresse de facturation à partir d’un numéro de téléphone qui n’est plus en service grâce aux archives de cet annuaire inversé
  • nom et numéro de téléphone à partir d’une adresse
  • nom et adresse à partir d’un numéro gratuit ou d’une cabine téléphonique
  • nom et adresse de facturation, et possiblement contacts alternatifs à partir d’un numéro de messagerie vocale
  • derniers nom et adresse à partir d’un numéro de messagerie vocale qui n’est plus en service 

L’ANNUAIRE INVERSE DES PORTABLES AU CANADA

Au travers de tous ces sites, on remarque que la notion d’annuaire inversé est souvent à décliner au pluriel. Car une recherche inversée est possible non pas uniquement à partir d’un numéro de téléphone, mais peut également être réalisée à partir d’une adresse ou d’un autre élément suffisamment exploitable.

Et malgré l’énorme succès de ses sites d’annuaires, il est probable que le géant Yellow Média Inc continue de développer de nouvelles fonctionnalités afin d’élargir l’éventail des recherches inversées réalisables. 

COMMENT ETRE SUR QU’UN NUMERO EST CANADIEN ?

Il vous faut pour cela connaître l’indicatif du pays, celui du Canada est le : 001 comme les Etats-Unis.

Pour affiner votre recherche, il faut connaître les indicatifs locaux qui sont pour le Canada:

Localité Indicatif
Calgary (Alberta) 403
British Columbia 250
Vancouver, British Columbia (Lower Mainland) 604
Winnipeg, Manitoba 204
New Brunswick 506
Newfoundland 709
Nova Scotia 902
Ontario (London) 519
Ontario (North Bay) 705
Ontario (Ottawa) 613
Ontario (Thunder Bay) 807
Ontario (Toronto Metro) 416
Hamilton, Ontario (Toronto Vicinity) 90
Halifax (Prince Edward Island) 902
Québec (Montréal) 514
Québec (Québec City) 418
Québec (Sherbrooke), Trois Rivières (Québec) 819
Saskatoon (Saskatchewan) 306

COMMENT APPELER AVEC L’INDICATIF DU CANADA ?

Si par exemple vous voulez contacter l’ambassade de France au Canada, il vous faudra composer le : 001 (indicatif du Canada) + 6137891795 (numéro de l’ambassade).

Par contre si vous voulez appeler un numéro de téléphone français, par exemple l’ambassade du Canada en France alors que vous êtes au Canada, vous composerez le : + 33 (indicatif France) + 144432900 (numéro de téléphone de l’ambassade 0144432900 sans le 0).

Pour chaque ville, il vous faudra d’abord entrer l’indicatif téléphonique local avant le numéro de téléphone à 7 chiffres. Par exemple, pour l’ambassade de France au Canada se situant à Ontario (Ottawa), le numéro de téléphone est 6137891795.

Mis à jour le 12/02/2014 à 09:15 | Publié le 12/02/2014