Actualités annuaire inversé

Votre smartphone dépendance!

|    Partager

Les téléphones portables envahissent notre quotidien. Pire : ils le colonisent ! Toute la journée, quand nous ne sommes pas nous-même victimes de notre addiction, nous devons en tolérer l’utilisation par nos contemporains dans les soirées, dans les transports en commun… et profiter parfois de conversations dont nous nous serions bien volontiers passé.

Aucun moment de la vie n’échappe plus au téléphone portable et surtout aux caméras intégrées et réseaux sociaux qui l’agrémentent. Tandis que les opérateurs téléphoniques et consorts développent les réseaux et les forfaits, Google, Facebook ou YouTube multiplient les terrains virtuels d’utilisation. Le monde des smartphones, un univers de divertissement ou un terreau à stress ?

Les smartphones immortalisent les instants de joie

Que ce soit à l’occasion d’un spectacle, d’un concert, d’un événement sportif, d’un festival… les mobiles sont de la fête ! Que ce soit pour les produits Apple ou ceux qui tournent sur Android, les applications pullulent pour pouvoir retoucher des photos, des vidéos, les envoyer sur les réseaux sociaux en instantané… Autant les appareils photos ne sont pas de tous les voyages que les téléphones portables sont aussi indispensables qu’omniprésents. Il est rare de résister à la tentation de sortir son mobile pour prendre un cliché d’éternité.

Lors d’un mariage, vous serez peut-être le seul à avoir capté l’instant magique qui fera de votre photo la star de la cérémonie a posteriori. Le téléphone portable enfreint toutes les lois avec allégresse. Toutes les interdictions de filmer passent à la trappe. Dans les musées, dans les cinémas, dans les concerts… Ils sont si discrets et si nombreux qu’il n’y a aucun moyen de les contrôler. Pour les dictatures, le téléphone portable est un ennemi redoutable et Twitter a déjà frappé pour dénoncer des injustices à l’échelle internationale…

Les smartphones et les phobies

Les smartphones ont aussi leur côté obscur pour reprendre une terminologie de geeks. Avec les systèmes de géolocalisation, vous donnez à vos cambrioleurs la possibilité de savoir quand vous n’êtes pas à la maison ! Et tout cela sans parler de la nomophobie ou l’angoisse d’être séparé de son téléphone portable ! Ce syndrome plus ou moins prononcé est surtout présent chez les jeunes. Ces derniers éprouvent alors des besoins compulsifs que l’on appelle FOMO chez les anglo-saxons, Fear of Missing Out, la peur du manque ! C’est alors la consultation effrénée de ses messages même sans notification de l’appareil de peur d’avoir raté l’information.

Avec les réseaux sociaux et la notion de la connectivité permanente, ne plus avoir de smartphone, ne serait-ce que temporairement équivaut pour certains à être exclus de la communauté… Il est plus dur aujourd’hui d’imaginer une journée sans mobile qu’une journée sans télévision comme pour les générations d’hier !

Lisez aussi :

Téléphonie mobile : êtes-vous nomophobe ?

Ils dorment avec tout le monde…

Comment Facebook obtient votre 06

Votre téléphone vous espionne-t-il ?

Publié le

Réagir à cet article