Actualités annuaire inversé

Un vaste réseau d’escroquerie s’attaque à SFR

Une chose est sûre : ces fraudeurs n’ont vraiment pas froid aux yeux ! Alors que certains profitent de l’inattention des particuliers pour leur dérober leur smartphone et les revendre par la suite aux boutiques de téléphonie mobile, d’autres s’attaquent directement aux grands opérateurs français pour décrocher leur butin. La dernière victime en date ? L’opérateur téléphonique SFR qui vient de subir une arnaque de grande ampleur ! En effet, un peu partout en France, des centaines d’abonnements téléphoniques ont été engendrés à l’aide de chéquiers volés.

Arnaque à l’opérateur téléphonique : une fraude bien rôdée

C’est dans la boite aux lettres des particuliers que les escrocs trouvaient le moyen d’arnaquer SFR. Munis de chéquiers volés, ils se rendaient ensuite dans les boutiques de l’opérateur téléphonique pour souscrire à des abonnements. Grâce à cet astucieux stratagème, les usurpateurs récupéraient des cartes SIM et des téléphones portables, revendus ultérieurement à des ressortissants étrangers.

Selon les enquêteurs, la police aurait interpellé quatre suspects en région parisienne susceptibles d’être à l’origine de cette vaste fraude. A leur domicile, les forces de l’ordre auraient mis la main sur près de 2.000 cartes SIM, une centaine de smartphones et près de 5.000 euros d’argent liquide.

Près de 500.000 euros de préjudice pour SFR en un week-end ! 

Si les escrocs vendaient jusqu’à 60 cartes SIM par jour au prix de 50 euros l’unité, cette fraude à grande échelle ne leur servait pas qu’à engranger du liquide ! En effet, grâce à eux, les arnaqueurs appelaient l’étranger et passaient surtout des appels surtaxés vers des entreprises « amies » qui emmagasinaient l’argent de ces coups de fil. SFR chiffre le coup de ces appels à près de 500.000 euros et ce, en un seul week-end ! 

Ce n’est pas la première fois que la justice a affaire avec ce genre de malfrats. On se souvient notamment de la malversation organisée par un habitant de Charente, il y a à peine quelques mois. Ce dernier avait rechargé des cartes téléphoniques grâce à de fausses cartes bancaires. Avec ce crédit, l’aigrefin procédait ensuite à des appels surtaxés vers des sociétés commerciales qu’il possédait lui-même. Avec ses complices, le fraudeur avait récolté près de deux millions d’euros ! Condamné à plusieurs années de prison et à une amende élevée, il n’aura néanmoins pas servi d’exemple aux arnaqueurs de SFR… 

 

Lisez aussi : 

44.700 euros pour une carte SIM prêtée

Connaissez-vous votre carte SIM ?

Numéro surtaxé : le piège de la douche dièse

Publié le

Réagir à cet article




EDDY68 Posté le
Tous les jours, des appels indésirables.
pilotauto Posté le
Ne décrocher pas quand vous voyez apparaitre le N° 08 25 00 20 04, c'est une arnaque car N° Surtaxé !!!!