Actualités annuaire inversé

SFR est-il le plus mauvais opérateur téléphonique?

|    Partager

La crise de SFR n’en finit plus ! Deux ans après son rachat par l’homme d’affaires Patrick Drahi et sa fusion avec Numericable, l’opérateur est en plein marasme. Alors que son PDG vient d’annoncer un plan social de grande ampleur, vivement critiqué par les syndicats de l’entreprise, voilà que l’association 60 millions de consommateurs épingle l’opérateur dans un vaste dossier qui sortira dans son numéro de novembre 2016.
 

 

Les plaintes explosent contre SFR

Chez SFR, les abonnés voient rouge et ils le font savoir.  Selon 60 millions de consommateurs, les plaintes ont explosé contre l’opérateur depuis janvier dernier. L’Affut (l’association française des utilisateurs de télécommunications) a enregistré une hausse de 72 % des plaintes pour le mobile et de 165 % pour le fixe !

Dans son dossier, 60 millions de consommateurs révèle que l’opérateur n’hésite pas à augmenter ses tarifs et à les modifier quand bon lui semble. Ces hausses que l'opérateur justifie par le lancement d'une « stratégie d'offres premium » qu'il était, selon lui, « hors de question de brader ». Toujours est-il que ses abonnés ont mal digéré ses trois changements tarifaires depuis janvier 2016 dont la dernière en date : la mise en place de la location de la box à 3 euros.

38 % des abonnés SFR sont insatisfaits

Grâce à une enquête de satisfaction, 60 millions de consommateurs a révélé que SFR était sans doute le pire opérateur du moment avec 38 % de clients insatisfaits. A ce classement, Free se révèle être en tête avec 7 % de clients insatisfaits, suivi d’Orange (12 %) et Bouygues Télécom (16 %).

Sur mobile comme sur le fixe, l’association a pointé du doigt sept plaies dont sont victimes les clients de SFR.  En tête, « un service client inefficace », entre « réponses inappropriées et promesses non tenues », qui entraînent des « situations ubuesques ». Ici des remboursements qui n’arrivent jamais, là des problèmes techniques qui mettent beaucoup trop de temps à être résolus.

Pire encore, si un client, à bout de nerfs, souhaite résilier son contrat chez l’opérateur au carré rouge, il doit affronter un véritable parcours du combattant. « Certains anciens clients de SFR se sont vu réclamer plusieurs centaines d’euros pour non-restitution d’une box ou d’un décodeur qu’ils avaient pourtant renvoyés, parfois même en recommandé ! » indique le magazine. 
Dans son dossier, l’association révèle même que l’opérateur est régulièrement convoqué dans les bureaux des services de la répression des fraudes. De son côté, le ministère de l’économie et des finances assure avoir mis SFR « sous haute surveillance ».



Lisez aussi :

Et le prix du meilleur opérateur téléphonique est remis à...

Résoudre un litige avec son opérateur

Quand SFR harcèle ses abonnés

Publié le

Réagir à cet article