Actualités annuaire inversé

Le numéro à 10 chiffres célèbre ses 20 ans

|    Partager

Retour en 1996, il y’a tout juste 20 ans. Ce n’est pas si loin est pourtant tant de choses ont changé. A l’époque, on célèbre en grande pompe le passage à la numérotation à 10 chiffres de nos numéros de téléphone. Pour France Télécom, il s’agit là de la rançon du succès. Les Français sont de plus en plus nombreux à utiliser le téléphone, il fallait donc plus de chiffres. 

 

Les numéros de téléphone se découpent en zone géographique

Le 18 octobre 1996, deux chiffres s’ajoutent donc. Le ministres des Postes de l’époque, un certain François Fillon, décide de les placer au début des numéros, découpant ainsi la France en cinq zones géographiques. Le 01 s’appliquent alors à l’île-de-France, le 02 au quart Nord-Ouest, le 03, au quart Nord-Est, le 04 au quart Sud-Est et le 05 au quart Sud-Ouest. «Avec une croissance de plus d'un million de numéros par an, le plan de numérotation à huit chiffres approchait de ses limites », plaide France Télécom pour justifier ce passage à dix chiffres. Téléphones mobiles, fax et autres « bipeurs » ont consommé beaucoup de numéros. Mais le changement répond aussi à un autre impératif : préparer l’arrivée de la concurrence, programmé pour 1998, avec la libéralisation des télécoms et l’apparition d’autres opérateurs téléphoniques. 

Et ce n’est pas le seul chambardement qui se produira sur nos lignes ! En effet, à partir de 1996, les Français voient disparaitre le célèbre « turlututututu », le bruit mécanique annonciateur de l’appel. La « tonalité d’acheminement » meurt et laisse place à un impressionnant silence. 

1996, un virgule dans l’histoire de la téléphonie

Repartons au tout début. Nous sommes en 1890 et la France ne compte alors que 26 abonnés au téléphone. Mais déjà nombreux sont ceux à parier sur l’avenir de cette invention. Le début du siècle voit donc apparaître les demoiselles du téléphone, chargées de prendre les demandes d'appel des abonnés, puis de les mettre en relation avec leur correspondant. Mais très vite, la France est dépassé par la révolution qui se prépare et pour cause :  en 1966, il fallait trois ans pour être relier au téléphone, contre seulement trois jours aux Etats-Unis.

Au début des années 1970, les autorités prennent la mesure des attentes : les PTT deviennent les télécoms et les opératrices sont remplaces par les machines. En huit sont crées plus de lignes de téléphone qu’en un siècle. Conséquence ? En 1985, on passe à la numération à huit chiffres et onze ans plus tard à 10 chiffres. Au début, ce fut un véritable casse-tête pour les particuliers et les professionnels qui ont été obligés de refaire toutes leurs cartes de visite et autres encarts publicitaires. 

En 2016, nous sommes désormais à la pointe de la technologie, mais méfions-nous tout de même car la numérotation à 12 ou 14 chiffres pourraient voir le jour avant 2050 !


Lisez aussi : 

Les numéros de téléphone à 14 chiffres

Comment changer de numéro de téléphone ?

Les préfixes des numéros de téléphone
 

Publié le

Réagir à cet article