Actualités annuaire inversé

Apple se penche sur la carte SIM virtuelle

|    Partager

Apple se penche sur la carte SIM virtuelle Le 3 Novembre 2011, Apple a déposé un brevet auprès du United States Patent and Trademark Office (USPTO), le Bureau américain des brevets et des marques de commerce. Ce brevet porte sur une carte SIM virtuelle qui pourrait provoquer une révolution dans le monde de la téléphonie mobile si elle était commercialisée.

Afin de mieux mettre au jour les atouts de cette nouvelle technologie, il convient d’abord de noter les inconvénients de la carte SIM “classique”:
● la fente pour la loger est volumineuse
● un coût additionnel pour créer cette fente dans l’appareil
● les coûts de la distribution de la carte SIM
● la carte SIM est uniquement valable pour un seul opérateur

Et voici les principaux avantages que proposerait la carte SIM virtuelle d’Apple :
● préserver les ressources de la batterie du smartphone
● la sécurité de la carte SIM virtuelle est très améliorée et serait même inviolable
● la technologie NFC (“Near Field Communication”) intégrée dans la carte SIM
● le design du futur iPhone serait encore plus fin
● l’utilisateur aurait la liberté de changer de réseau de téléphonie
● cette carte serait utilisable sur tous les appareils mobiles d’Apple

Le groupe a donc un projet très innovant. Il pourrait aisément séduire le consommateur qui recherche de plus en plus la sécurité de ses données, la liberté de communiquer d’où il veut et la facilité de transporter son appareil.

Hélas, un des avantages imaginés par Apple pourrait paraître “idéaliste” ou “irréalisable” pour le moment. Cet avantage concerne la problématique du réseau téléphonique. Actuellement, chaque carte SIM est propre à un opérateur de téléphonie, ce qui peut apparaître comme une contrainte pour l’utilisateur. Par exemple, celui-ci ne peut pas toujours émettre des appels parce que le réseau de son opérateur ne couvre pas tout le territoire d’un pays. Dans cette situation, le fait de pouvoir changer d’opérateur serait un service très apprécié. Néanmoins, les opérateurs risquent de ne pas être prêts pour proposer un tel service étant donné que cela remettrait en cause leur couverture téléphonique et surtout leur marché. Bien entendu, Apple a uniquement déposé un brevet pour ce concept de carte SIM virtuelle alors les opérateurs n’ont pas de soucis à se faire pour le moment. Mais peut-être devraient-ils commencer à envisager cette nouvelle façon de gérer les réseaux. Si le géant américain réussit vraiment à mettre au point cette technologie, il est certain que les opérateurs seront obligés de lui emboîter le pas. Si vous souhaitez lire le dépôt de brevet d’Apple, voici le lien du texte en anglais : lien direct

Publié le

Réagir à cet article